La nouvelle édition dépeindra-t-elle pleinement les conflits corporatistes ? Les usages et coutumes propres à chaque corporation (les tactiques communément employées et l'honneur de certains officiers et régiments) ? Le processus de la déclaration d'un conflit jusqu'à la fin des opérations (intérêts particuliers, manière de mener les hostilités ou d'éviter certains types de conflits)
Tout à fait.

L'importance de la guerre dans la société de Mutant Chronicles sera-t-elle décrite dans la nouvelle édition ? Si le conflit est enraciné dans les socités corporatistes (telle une manifestation de la Symétrie), juste une conséquence logique des affaires corporatistes (les complexes militaro-industriels) ou juste un moyen de protéger leur façon de vivre (plus politique que corporatiste). Dans le background classique de Warzone, l'importance des forces corporatistes était estimée autour de 1% du total des employés pour chaque corporation (8 millions pour Bauhaus et 11 millions pour Capitol), est-ce que ce ratio évoluera dans la nouvelle édition ?
L'impact de la guerre sur les sociétés humaines sera décrit. En ce qui concerne le ratio de 1%, je ne suis pas sûr que nous en indiquerons un. Mais il est toujours possible que cela se fasse.

Les conflits asymétriques seront-ils décrits (avec des belligérants en dehors de la sphère corporatiste) ? Des descriptions de tels groupes de rebelles ? Les usages et coutumes de tels conflits (les tactiques communément employées et l'adaptation des forces corporatistes pour gérer de telles menaces).
Dans le livre de base, nous nous concentrerons sur les forces corporatistes.

Le renseignement sera-t-il pleinement traité dans la nouvelle édition ? Que ce soit les unités de reconnaissance ou les moyens technologiques (comme l'utilisation d'avions espion, les plate-formes d'observation orbitales, les drônes ou équivalents) et comment les taupes peuvent intervenir dans le cours d'un conflit (cryptage des transmissions, sabotages, agents-doubles). Pour résumer, quelles formes prendra cette guerre froide entre corporations.
Ce thème attendra de futurs suppléments.

Le terrorisme (des opérations frappant des intérêts civils) sera-t-il traité dans la nouvelle édition ? Les méthodes, vulnérabilité et régiments de contre-terrorisme dans les différents mondes corporatistes (si les corporations infiltrent de tels groupes et les utilisent tel des marionnettes par exemple).
Pas en tant que tel, mais certains groupes qualifiés de terroristes seront décrits.

Les groupes de sécurité privés seront-ils décrits ? Les francs-tireurs, forces des compagnies affiliées ou milices de quartier. Les méthodes, lieux, soutiens ou problèmes existant vis à vis des forces régulières des corporations.
Pas du tout. Ils sont laissés à la discrétion du maître de jeu en fonction de ses besoins.

La guerre avec les Légions Obscures sera-t-elle caractérisée autour des Citadelles et dans le système solaire ? La carte géostratégique des conflits de la Symétrie sans les activités Hérétiques. Les opérations de la Confrérie et le dispositif militaire pour endiguer cette invasion.
Aucune carte n'a été prévue mais c'est une très bonne idée. Je me rappelle qu'il existait quelque chose de similaire dans les éditions classiques.

Les armes non-conventionnelles seront-elles décrites dans la nouvelle édition ? Les armes chimiques et autres substances nocives qui peuvent contaminer les soldats bien après la fin des hostilités ? Même question concernant les mines et autres sous-munitions (avec l'impact sur les populations civiles ou les propriétés corporatistes concernant une telle pollution). Leurs effets de jeu sur les Personnages Joueurs qui ne peuvent pas complètement s'en remettre.
Tout à fait.

Les machines de guerre seront-elles décrites dans la nouvelle édition ? Les véhicules (de l'aéronef de reconnaissance à l'aéroforteresse), les pièces d'artillerie (pour chaque corporation) et les différents types de fortifications employées (ou les moyens de communication). Aussi bien pour les forces terrestres que navales. Les équipements et animaux utilisés dans la guerre de tranchées (s'ils sont utilisés), etc. Dans les éditions classiques, les conflits navals étaient seulement mentionnés comme le conflit de l'Archipel de Graveton (et les guerres sous-marines).
Les machines de guerre seront décrites. Plusieurs types de conflits seront également décrits dont la guerre navale.

La machine de propagande de chaque corporation sera-t-elle décrite ? Mensonges ou cynisme des bureaux de direction ? Comment le public appréhende-t-il ces questions, perçoit et endure ces différents conflits ainsi que sa perception de "l'ennemi" désigné de sa corporation (si la propagande est réellement efficace ou non) ? Comment les médias indépendants contournent le mutisme des forces militaires ou sont-ils complètement sous la coupe des officines de communication des corporations.
La propagande sera traitée dans la nouvelle édition.

La nouvelle édition dépeindra-t-elle les interférences du Cartel dans les processus de guerre ? Comment le Cartel peut-il appliquer des conventions de guerre (ou échoue à les appliquer) ?Les obligations et limites d'une guerre légale (traitement des prisonniers de guerre, usage des armes non-conventionnelles, processus de négociation, établissement de lignes de démarcation, etc).
Oui, mais attendez-vous à un point de vue différent sur les droits de l'homme et les crimes de guerre.

Est-ce que le problème des chiens de guerres sera traité dans la nouvelle édition ? Les vétérans qui ont servi ou été blessé, les traumatismes de guerre (physiques comme mentaux), les invalides, la reconversion dans les administrations civils (l'efficacité des plans de réintégration des corporations, les gangs et colonies fondées par des vétérans dans les terres reculées ou faubourgs). Je pense à l'exemple des Hells Angels issus des rangs de l'US Air Force ou les vétérans de la guerre du Vietnam rejetés.
Encore une bonne idée que nous n'avons pas eu.

Les différents trafics connectés aux zones du guerre seront -ils exploités dans la nouvelle édition ? Les trafics d'armes à destination de groupes d erebelles pour supporter des opérations clandestines, le trafic de drogues pour récupérer de l'argent de manière à financer certaines opérations noires, les narcotrafiquants, les bases terroristes et différents rackets, la loi martiale des colonies reculées, etc. Comment cette criminalité de guerre interagit dans les domaines/villes corporatistes ?
Nous ne traiterons pas le sujet en tant que tel mais il apparaîtra ici et là dans les chapitres. Ces éléments sont généralement laissés à la discrétion des maîtres de jeu qui les incorporent sans disposer pour autant de descriptions spécifiques.

Les différents types de zones de guerre seront-ils décrits ? Les terrestres, aériens, navals et spatiaux, les différents environnements hostiles rencontrés dans le système solaire depuis les cavernes de Mercure jusqu'au vide en gravité zéro des astéroïdes sans oublier l'enfer urbain. Les tactiques non-conventionelles utilisées par les différentes forces (ou tous moyens pour transformer une campagne héroïque en un enfer pour les Personnages Joueurs).
Bien sûr que oui.

Les régiments prestigieux de Mutant Chronicles seront-ils repris dans la nouvelle édition ou seront-ils reformatés/remplacés/altérés/complétés ? Des régiments contre-terroristes seront-ils décrits dans la nouvelle édition (seules Capitol et Imperial en étaient dotées) ?
Les anciens régiments devraient restés fidèles aux originaux autant que possible. Pour ce qui est des régiments contre-terroristes, nous n'avons pas de nouveaux de prévus. Le terrorisme dans Mutant Chronicles sera sensiblement différent de notre monde réel en ceci qu'il n'existera pas de nations.

Concernant la corporation Sundiata et ses régiments Janissaires (troupes d'élite), verrons-nous d'autres troupes avec un accent "arabe" dans leur nom tel que les Mamlouks (troupes régulières), les Spahi (cavalerie mécanisée) ou les bashi-bouzouks (troupes irrégulières) ?
Il y aura des troupes extérieures fortement connectées à Sundiata qui ne seront pas des janissaires.

Les Trusts feront-ils leur apparition dans la nouvelle édition ? Dans le background classique, il était orienté plutôt sur les dynasties avec quelques noms de grosses firmes mentionnés. Mais le background des firmes elles-mêmes était absent (paradoxalement, Bauhaus proposait plus de background corporatiste dans la description de ses maisons nobles). Aurons-nous des informations sur les manigances de Capitol Aerospace et autres grandes firmes (elles existaient dans Mutant R.Y.M.D. et l’option de jeu basé sur les dynasties était tout de même limité) ?
Nous développerons réellement ces questions dans un supplément sur Capitol. Reste que l’écriture du chapitre sur Capitol est plus orienté vers ses conglomérats que sur le thème dynastique vu que ce dernier est trop proche de ce qui se fait déjà chez Bauhaus et Imperial et occultait l’un des réels particularismes de Capitol.

Les voies ferrées transmartiennes existeront-elles dans le nouveau background et seront-elles vraiment exploitées ? Dans l’édition classique, Target Games avait décliné ce thème en une guerre du chemin de fer avec des locomotives géantes qui patrouillaient telles des porte-avions terrestres ?
Les voies ferrées seront encore là mais celles qui existent dans l’hémisphère sud sont coupées depuis des sicèles de guerre. Les machines géantes sur rail seront plus assimilé dans notre édition à un instrument de propagande qu’à une arme véritable.

San Dorado sera-t-elle toujours traitée comme une Los Angeles dystopique ? Dans l’édition classique, la vie capitolienne faisait penser à un simple film d’action d’hollywood. Comme le studio COG Games a laissé entendre que la thématique Noir aurait la priorité dans le background civil, il est logique de se demander si San Dorado ne deviendrait pas plutôt un Los Angeles des années 1950. Cette dimension existait dans l’ancien background mais serait considérablement renforcée dans la nouvelle édition. Quelle que soit l’option retenue, quel sera l’impact sur le type de criminalité présente dans la nouvelle édition ?
Vous êtes sur la bonne voie en évoquant un Los Angeles des années 1950 mais il faudra y ajouter la violence des gangs du Washington des années 1990 et vous obtiendrez une bonne idée du futur San Dorado.

Vega existera-t-elle dans le nouveau background ? Les premiers éléments de background évoque la destruction de certaines mégavilles durant les Deuxièmes Guerres corporatistes. Juste pour demander si la cité du vice avait été rayée de la carte.
Vega sera intacte et prospère.

Les Forces Armées de Capitol (FAC) disposeront-elles de la même structure que dans les précédentes éditions ?
Son organisation sera similaire à celle proposée dans le background classique.

Les Singes, les troupes anti-émeutes de Capitol, existeront-elles dans la nouvelle édition ?
Ils seront toujours là.

La ploutocracie capitolienne sera-t-elle toujours une réalité avec le système d’action popur la citoyenneté, les éléctions par district, etc ?
Tout à fait mais cette partie sera réécrite.

La sociologie W.A.S.P. (pour White Anglo Saxon Protestant) subsistera-t-elle dans le nouveau background ? Cette question se pose car, à l’instar de Mishima et Cybertronic, une société purement anglo-saxone peut s’avérer dépassée dans le nouveau background. Ou plus spécifiquement, la société capitolienne prendra-t-elle un accent américain-du-sud ou indien natif (renforçant par là même une thématique far west par exemple). Ce ne serait qu’une logique démographique que les américains du sud soient mieux réprésentés parmi la population de Capitol.
Capitol sera beaucoup plus influencée par l’Amérique du Sud dans la nouvelle édition. Dans le background classique, l’influence de l’Amérique du Sud (comme Amérique Centrale) était limitée à quelques noms comme San Dorado et Vega. En ajoutant une influence espagnole ou indienne, Capitol peut ainsi gagner un style unique. Capitol gardera tout de même un attitude typique des Etats-Unis mais avec une dimension supplémentaire.

Les Agences de Capitol seront-elles présentes dans le nouveau background comme la CIE, le BIE, etc ?
Les Agences seront toujours là et seront même développées.

Un court article sur l’arrière pays de Capitol avait été publié par le studio COG Games, cette thématique sera-t-elle approfondie ou attendra un futur supplément pour être exploitée ? Une thématique sur le far west est alléchante mais peut s’avérer décevante si elle n’est pas exploitée sérieusement.
Nous avons doté les vastes espaces martiens de thématiques d’Amérique du sud, indiennes, pélerins, cajuns, haïtiens et du bon vieux far west. Le résultat est une description plus complexe de Capitol et de sa culture.

Capitol disposera-t-elle de bases militaires sur Vénus ou d’autres mondes ? En d’autres termes, est-ce que le background dépeindra des mégacorporations retranchées sur leur monde respectifs.
Capitol restera présente sur Vénus et Luna.

Capitol disposera-t-elle d’une suprématie aérienne dans les conflits militaires ? Dans les éditions précédentes, c’était le cas jusqu’à ce que nous aprenions que Mishima disposait de véritables moyens aériens tout comme Imperial.
Capitol dominera le ciel.

La thématique Dune sera-t-elle deéveloppée sous une forme ou une autre dans le nouveau background . Les précédentes éditions décrivaient une combinaison de survie rappelant furieusement le Distille de Dune ainsi que les Vers des sables dans le suppélment Capitol.
Les références à Dune étaient l’une des maladresses de l’édition classique (tout comme le conte de Jack Lizard). Nous les avons éliminées du background.

Les Triades remplaceront-elles les Princes Héritiers à la tête de la mégacorporation dans la nouvelle édition ?
Ce sont les Tongs qui vont prendre le pouvoir. On ne connaît pas leur nombre avec certitude mais ils ne seraient pas plus d'une douzaine d'individus. Les Triades seront toujours là mais encore plus présentes que dans le background classique.

Quelle sera l’évolution de la structure corporatiste dans le nouveau background ? Dans les éditions classiques, il s’agissait d’une structure techno-féodale.
Sa structure corporatiste s’appuira sur le modèle des keiretsu japonaises, de la Chine néocapitaliste et des Tigres économiques tels que Singapoure. Il faudra ajouter à cela une nouvelle strate que seront les Tongs. En plus, le studio pense vraiment que le modèle féodal japonais de Mishima était beaucoup trop proche de l’organisation de la noblesse d’Imperial ou Bauhaus pour vraiment constituer une réelle différence.

Quelle sera l’évolution de l’armée dans le nouveau background ? Celle-ci était écartelé entre les samouraïs, l’usage de mekas et une armée semblable aux autres mégacorporations.
Toutes les autres corporations disposaientt de troupes spécialisées dans le combat rapproché et donc n’était pas vraiement une spécificité de Mishima (on l’accorde, le soldat mishima, était plus souvent représenté avec des katanas qu’avec un fusil). Pour les mekas, ils vont changer de désignation. Au final, l’armée Mishima sera moins un japon féodal pré-2nde Guerre Mondiale et plus une armée imperial de la 2nde Guerre Mondiale. Avec quelques ajouts naturellement.

Quelle sera l’évolution de son niveau technologique dans le nouveau background ? Restera-telle un géant de l’électronique, un producteur de masse, ou un manufacturier de produits de haute technologie.
Mishima restera un producteur de masse de produits à faible valeur ajouté mais également d’aciers de qualité et d’optiques. D’un point de vue global, Mishima sera au même niveau technologique que les autres mégacorporations (à l’exception de Sundiata, bien sûr).

Quelle sera son comportement affairiste dans le nouveau background ? Dynamique comme capitol ? Agressive comme Imperial ? Sur la défensive comme Bauhaus ou reposant sur l’espionnage industriel comme Cybertronic ?
Mishima sera agressive et dynamique.

Quel sera l’ancrage du traditionnalisme (le Bushido par exemple) dans la société mishimane ? Juste un fond culturel, une philosophie qui imprègne chaque niveau de la société ou carrément une manière d’appréhender les problèmes corporatistes et les résoudre.
Le traditionalisme fondé sur le Bushido sera beaucoup plus discret compte tenu que la thématique japonaise sera nettement en retrait. Mais un futur supplément pourrait développer cette thématique quand il faudra approfondir les différences subtiles existant entre chaque mégacorporation.

Quelles oeuvres résuméraient le mieux la vision que vous avez de la nouvelle Mishima (film, livre, manga et anime) ?
Nous avons pris nos influences d’un peu partout. Des films comme casshern, Blade Runner, Ghost in the Shell, Jin-Roh, Dao et Héros ont tous eu une influence sur l’écriture du nouveau background. Mais la majorité des idées proviennent du studio et du Mishima présenté dans la version classique.

Dans l'ancien background, il était mentionné que les royaumes mishimans recouraient intensivement à divers réseaux d'espionnage (notemment la société du Lotus Cramoisi dirigé par le seigneur Nozaki). Est-ce que ce thème sera creusé dans la nouvelle édition (description des différentes agences, leurs succès comme leurs échecs) ?
Nous n'avons pas trop développé cette partie dans le livre de base mais elles seront décrites dans un futur supplément.

Dans l'ancien supplément Mishima, un gros chapitre décrivait les différentes écoles d'arts martiaux et l'importance de leur maîtrise pour les personnages nobles (ou artistes martiaux). Est-ce que ce thème sera repris, allégé ou supprimé dans la nouvelle édition ? Pour être clair, je parle de l'aspect background, pas d'éventuelles règles concernant les pouvoirs kï.
Nous avons beaucoup hésité sur la place des arts martiaux, pris le temps de nous renseigner sur ce qui se faisait aujourd'hui et réalisés à quel point ce n'était pas une exclusivité asiatique. C'est un vieux cliché et nous avons préféré laissé leur accès à tous les backgrounds. Reste que, dans le livre de base, nous ne nous étendrons pas à décrire les différents styles.

La structure techno-féodale sera-t-elle reprise dans la description des keiretsus ? Je veux dire des samouraïs en tant que cadres supérieurs, des daïmyos et leurs ombres. Même question concernant les ronïns. Ou l'influence chinoise les a supprimée du nouveau background ?
Les samouraïs et ronïns ne feront plus partie du background de Mishima.

L'influence des samouraïs se fera-t-elle autant sentir sur les tactiques militaires que c'était le cas dans l'ancien background ? Je veux dire par là "on privilégie l'honneur de se battre au sabre" au détriment d'options plus pragmatiques ?
L'influence samouraï a été consciensement supprimée des tactiques de l'armée Mishima par les Tongs. Mais la vieille voie du bushido est toujours présente tel un fantôme sur l'armée mishimane ... C'est un peu comme la Chine d'aujourd'hui qui est nostalgique des empires du passé mais ne laisserait jamais un empereur prendre le pouvoir. Un aspect important au sein de l'armée Mishima sera que les nostalgiques des anciennes coûtumes seront souvent des officiers. Et il reste encore la famille Moya qui est très conservatrice et qui possède beaucoup d'influence dans les rangs de l'armée.

Certains matériels spécifiques du livre de base de la 1ère édition seront-ils repris dans la nouvelle édition tel que les Mekas, Cuirasses ou Ogives ? Certains étaient repris dans les romans mais laissés de côté dans le supplément Mishima (les cigares volant m'ont toujours intrigué).
Les Cuirasses et Ogives ne feront pas partie de la nouvelle édition. Les Mékas seront repris sous un autre nom et seront bien différents de ce qu'il avait été présenté dans le supplément Mishima.

Dans l'ancien backrgound, il était rapidement mentionné que la Confrérie avait jadis une influence sur les masses populaires de Mishima (entraînant des révoltes et par la suite un banissement de la part de la noblesse samouraï). Quelle sera l'évolution des relations entre la Confrérie et Mishima dans le nouveau background avec l'arrivée des Tongs à la tête de la mégacorporation ? Je suspecte que cette thématique était un échos de la politique de l'Eglise Catholique au XIXème siècle au Japon et je me demandais si cet aspect allait être repris dans la nouvelle édition.
La Confrérie sera très populaire parmi les classes modestes de Mishima, ce qui irritera les Tongs. Officiellement, ces derniers soutiendront la Confrérie mais en réalité leurs relations seront tendues.

Verrons-nous la vie quotidienne d'un cadre supérieur de Mishima dans le nouveau background ? Les courtes nouvelles de l'ancien livre de base étaient prometteuses mais complètement laissées de côté dans le supplément Mishima.
Je pense que c'est un point sur lequel nous nous pencherons après la sortie du livre de base.

Les anciennes keiretsus du supplément Mishima seront-elles reprises dans le nouveau background ou seront remplacées par de nouvelles (Tambu, Shinwa, Mayama, etc.) ? L'ancien background se concentrait sur la description de leurs domaines sur Mercure, Vénus et Mars plutôt que sur leurs activités corporatistes. Est-ce que le futur livre de base aura un chapitre les traitant ?
Nous n'allons pas plus nous concentrer que cela sur les différentes keiretsus vu que les Tongs seront plus important dans la compréhension de ce que sera Mishima.

La thématique des Chasseurs de Démons sera elle reprise, allégée ou supprimée ? Même question pour la thématique des Vagabonds des Ombres.
Les Vagabonds des Ombres seront toujours là mais les Chasseurs de Démons ne feront pas partie du livre de base. Par contre, je ne dis pas qu'ils sont définitivement supprimés du futur background.

Verrons-nous une évolution sur la thématique de l'isolationisme de Mishima ? L'ancien background faisait une distinction entre des mondes comme Mercure (totalement isolé) et Mars (plus ouverte) mais est-ce que les Deuxièmes Guerres corporatistes ont changé cette position (dans un sens comme dans l'autre) ? je pose cette question parce que le background isolationiste pose des problèmes pour les Personnages Joueurs extérieurs qui ne peuvent circuler au sein des domaines mishimans.
Mishima sera par certains aspects moins isolationiste et par d'autre plus. Les Tongs seront extrêmement discrets et fermés à toute influence extérieure mais les keiretsus seront beaucoup plus ouvertes. Vous constaterez également que les disputes constantes entre les Princes Héréitiers avant les Deuxièmes Guerres corporatistes ont permis l'émergence de trois identités culturelles au sein de Mishima. Mars, Vénus et Mercure (avec Luna) présenteront trois différentes cultures.

Verrons-nous une déclinaison thématique des manifestations de la Symétrie au sein des royaumes mishimans ? Je m'explique : avec l'étrange lien existant entre la Symétrie et les croyances inconsciente de l'humanité, est-ce que la façon de penser spécifique à Mishima aura un impact sur le bestiaire ou les comportement des Népharites sur Mercure ? Ou est-ce que les créatures de la Symétrie seront les mêmes sur tout les mondes habités ?
Je peux répondre ceci : nous ne définirons pas une façon de penser de Mishima qui différa des autres mégacorporations. Toutes les mégacorporations présenteront une culture unique mais elles seront toutes considérées comme des composantes de la culture humaine. Et la même chose sera valable en ce qui concerne la Symétrie, exception faite de faire partie de l'humanité.

Bauhaus détiendra-t-elle encore ses principales bases sur Vénus et Mars ? Dans l’univers classique, Bauhaus ne disposait d’aucune implantation dans la ceinturte d’astéroïdes ou d’autres zones de guerre.
Bauhaus sera principalement basée sur Vénus.

Bauhaus maintiendra-t’elle une flotte spatiale dans le ciel de Vénus ? Dans le background classique, la mégacorporation disposait d’une forterresse spatiale.
Nous avons du reconstruire le background spatial de la licence pour lui donner un réel intérêt. Cela a pour conséquence de mettre le hola par rapport à l’ancien background spatial de la licence (telle que la forteresse Hydra au-dessus de Vénus). Cela ressemblera moins à Star Wars et plus à Alien.

La thématique du Magistrat existera-t’elle ? Un pouvoir policier avec des pouvoirs de jugement et d’exécution.
Oui.

Les Ducs Électeurs et les Maison Nobles existeront-ils dans la nouvelle édition ? Si oui, s’agira-t’il des mêmes ? L’article sur un groupe anarchiste laissait entendre que la société Bauhaus était secoué mais est-ce que le régime autoritaire des Ducs Electeur est toujours en place ou une nouvelle société a été fondée depuis ?
Aucun changement.

Les différents ordres existeront-ils dans le nouveau background (professionnels, militants, secrets) ? Si oui, s’agira-t’il des mêmes ?
Pas dans le livre de base mais ils pourraient faire leur retour dans un futur supplément.

La thématique des Templiers sera-t’elle exploitée dans la nouvelle édition ? On parle de l’interconnexion entre la Confrérie et Bauhaus avec l’existence de domaines qui fournissent des ressources pour la guerre menée contre l’Obscurité ?
Pas dans le livre de base mais pourraient faire leur retour dans un futur supplément.

Est-ce que les relations diplomatiques entretenues avec les autres mégacorporations et la Confrérie connaîtront une évolution par rapport aux précédentes éditions ? Apparemment, les relations entre Bauhaus et Sundiata sont exécrables mais pour ce qu’il s’agit de la Confrérie ...
Bauhaus reste un allié de la Confrérie, en fait le meilleur allié dans la nouvelle édition.

La structure corporatiste sera-t’elle conservée ? On parle des Ministères Suprême de la Guerre, Ministère de la Peur, de la Lumière, etc.
La structure corporatiste reste à peu près identique.

La hiérarchie sociale de Bauhaus est-elle maintenue dans le futur background ? Le tryptique Noblesse - Bauhauser - Esclaves.
La hiérarchie reste à peu près identique avec quelques variations mineures.

L’armée de Bauhaus conservera-t’elle l’usage de bipodes et de véhicules à effet de sols ? On parle bien sûr de la Combinaison de Combat Vulkain et du char aéroglisseur Cobra.
Ni bipode, ni aéroglisseur. L’armée de Bauhaus reposera sur l’usage de chars traditionnels. Le plus lourds étant le meilleur.

Les armées propres aux Maisons Nobles existeront-elles ? Ordre de l’Ours, du Griffon, de l’araignée, etc.
Pas dans le livre de base mais elles pourraient faire leur retour dans un futur supplément.

Malgré le changement de désignation de Sa Sérénité en Reine, est-ce que ce changement traduit une évolution à la tête de la corporation ? Dans l'ancien background, elle étéait désignée par le Parlement mais peut être est-elle devenue une fonction dynastique avec des pouvoirs élargis ?
La Reine a évolué dans la nouvelle édition pour devenir le grand patron d'Imperial. Mais ce n'est qu'un aspect de son évolution. Pour les développements intéressants, il faudra attendre la sortie du livre.

Dans la courte description, Imperial est décrite comme une corporation uniquement basée dans l'espace (la Ceinture Phaéton et quelques colonies jusqu'à Néron), est-ce la réalité ou juste le point de vue étriqué du narrateur ? Est-ce qu'Imperial a encore des bases sur Vénus et Mars ? Ou les Deuxièmes Guerres corporatsites ont complètement oblitéré ses installations sur les mondes habités ? (ce qui n'exclu pas ses efforts pour les reconquérir) ?
Imperial - au grand regret de ses rivales - est présente partout à l'exception de Mercure. Mais son principal royaume reste la Ceinture Phaéton.

Quelle est la situation de Fukido concernat Imperial ? J'ai lu que cette mégaville avait été épargnée par les Deuxièmes Guerres corporatistes mais est-ce que cette cité est toujours au main d'Imperial ou a été reconquise par Mishima sans trop de casse ? L'ancien background était très pessimiste sur le futur de cette colonie. Ou peut être qu'Imperial s'est arrangé pour la conserver en échange d'un service à un Prine héritier ou lors de la prise de pouvoir par les Tongs.
Le Cartel dirige désormais Fukido mais connaît des problèmes pour contenir l'influence des Tongs dans son contrôle.

La ceinture d'astéroïde - la Ceinture Phaéton - sera-t-elle plus largement décrite ? Je veux dire pas seulement au niveau des astéroïdes mais d'un point de vue plus global dans son organisation et ses problèmes géopolitiques. Par exemple est-ce qu'Imperial détient la totalité de la ceinture ou est en compétition avec d'autres corporations ? Imperial dispose-t-elle de corsaires qui peuvent attaiuer les vaisseaux des autres corporations ? Est-ce que la piraterie existe dans la ceinture ou Imperial tient d'une main de fer son empire ?
Oui, nous expliquerons longuement ce qu'est la ceinture. Imperial ne contrôlera qu'une partie de la Ceinture Phaéton qui sera appelée Amas d'Imperial. Mais ce sera - pour ce que l'on en sait - à peu près la seule zone habitée

Dans l'ancien background, Imperial entretenait, de mon point de vue, une certaine ambiguité concernant son équivalent historique. D'un côté , nous pouvions la considérer comme un futur Commonwealth avec une identité très britannique mais d'un autre côté, beaucoup d'éléments de background faiseitn penser à une puissance imperiale plus générique comme l'empire colonial français (Afrique et Indochine), l'Espagne et Protugal (Amérique du sud et Indonésie) ou encore ceux de la Hollande et de la Belgique (ces pays peuvent très bien faire partie de Bauhaus mais leur passé colonial est très proche de la thématique Imperial). Le design des Soldats de Tranchées et l'existence des Conquistadors accréditent ce point de vue. Comment COG Games considère cette ambiguité thématique ? Plus Commonwealth ou plus empires coloniaux occidental ? Cela peut avoir un impact sur une thématique indienne dans les colonies d'Imperial ou, au contraire, obtenir une corporation à l'accent beaucoup plus européen.
Nous avons repris des thèmes à la fois de l'ère victorienne et de l'empire britannique de la Reine Elisabeth I. L'aspect Première Guerre mondiale est aussi plus ou moins intact. Par contre les Highlanders avec le mohawk sur la tête ont été modifiés.

Imperial sera-t-elle une corporation purement occidentale ou plus cosmopolite ? Je pose cette question avec l'hypothèse du Commonwealth en tête et l'existence de population d'origines indiennes ou d'autres contrées (comme l'Australie, les Philipines et autres colonies moyen-orientales ?
Au départ, nous voulions une réelle influence indienne sur Imperial mais nous avons corrigé cette position petit à petit pour en revenir au style britannique. Mais certains détails de culture indienne peuvent encore se voir sur les illustrations.

Concernant la structure corporatiste, sera-t-elle inchangée par rapport aux précédentes éditions (Parlement, CSI, etc) ?
La structure corporatiste d'Imperial a été un peu modifié pour plus ressembler au fonctionnement de la Grande Bretagne.

Le Ressentiment perdure-t-il toujours dans le nouveau background ? La lutte de pouvoir entre les clans McGuire, Murdoch et Bartholomiew ?
Nous n'avons pas trop développé l'histoire d'imperial dans le livre de base (même chose pour les autres corporations). Nous avons une histoire plus générale qui sera amenée à être développée dans de futurs suppléments.

L'armée Imperial fera-t-elle toujours la distinction entre les Forces de Défense et celles propres aux clans ? Est-ce que le Soldat des Tranchées sera développé dans la nouvelle édition ?
L'armée Imperial sera similaire dans sa structure à celle des armées féodales en Europe. En tant de guerre, les Clans doivent envoyer leurs troupes si la Chambredes Clans le demande.

Le CSI tiendra-t-il toujours un rôle important dans la diplomatie Imperial ? Si oui, est-ce que son développement thématique se fera suivant un style "James Bond" ou avec un traitement plus réaliste en ce qui concerne les opérations d'espionnage entre les différentes agences des corporations (renseignement et opérations noires inclus) ?
Le CSI ne sera pas si important que cela dans la politique d'Imperial. Si nousdéveloppons le CSI, je peux vous garantir qu'il ne tombera pas dans le style James Bond.

Imperial continuera-t-elle d'avoir accès à certains matériels de haute technologie ? Je pense aux Mastiffs de Fer, les sondes espions et certaines Claymores sous tension.
Non.

Imperial en sera-t-elle réduite à une collection d'activités éparses des clans ou disposera-t-elle d'un réel conglomérat industriel capable de rivaliser avec celui des autres mégacorporations ? Dans l'ancien background, j'avais l'impression que ses seules possessions étaient soient volées (comme la défection de Fieldhausen) ou orientée vers la production de bière ou de whisky (sympatique mais ce n'est pas vraiment l'image d'un béhémoth industriel). Est-ce que les arsenaux et industries d'Imperial seront décrites dans la nouvelle édition avec de grosses compagnies, groupes bancaires, etc ?
Oui, Imperial sur une puissance indutrielle mais plus modestes que les autres mégacorporations (à l'exception de Sundiata). Par contre, elle ne dominera pas un secteur particulier si ce n'est la maintenance de vaisseaux spatiaux. Mais commepar le passé, Imperial aura une aptitude particulière aux acquisitions hostiles.

Quelle sera l'état des relations entre Imperial et Sundiata Et quelles seront-elles entre Imperial et la Confrérie ? Dans la courte description, nous avions le point de vue du narrateur et je ne sais pas s-il reflétait la réalité.
Officiellement, Imperial dédaigne Sundiata principalement parce qu'elle lui a chiper son rôle de founisseurs de premier plan en ce qui concerne les services de communications et transports interplanétaires. Non-officiellement, Imperial achète beaucoup de produits agro-alimentaires à Sundiata.

Les régiments des Loups Bleus ou Highlanders existeront-ils dans le nouveau background ? Si oui, seront-ils développés dans le livre de base ou les suppléments ?
Oui mais le style "Mad max en Ecosse médiévale" sera gommé.

Le clan Kingsfield existera-t-il toujours ou sera exploité dans la nouvelle édition ? Même question pour la thématique arthurienne.
Ces deux points de background n'ont pas été repris.

Sundiata sera-t-elle une corporation islamique et pourquoi Cybertronic a disparu?
Lorsque nous indiquons que Sundiata aura une forte thématique arabe et perse cela n'inclue pas le fondamentalisme islamique. En fait, COG Games cherchera son inspiration plutôt dans la période pré-Islam que dans le Moyen-Orient contemporain. Pour la disparition de Cybertronic, il existe de nombreuses raisons. Non la moindre est le fait que Paradox Entertainement nous l'ai demandé (Cybertronic était trop typé "années 80").

Indépendemment de son orientation sur les thématiques arabo-africaines, Sundiata aura-t’elle une structure corporatiste toujours secrète ou au contraire, ouverte au grand public ?
Très, très, très secrète.

Sundiata disposera-t’elle d’une réelle armée corporatiste (à une échelle plus modeste que ses rivales) ou résoudra-t’elle ses problèmes principalement à l’aide d’opérations fondées sur la diplomatie/espionnage/chantage ? Cybertronic était très ambigu sur le sujet à la fois avec la descriptions de machines de guerre (dans les règles) et d’opérations de communication (dans le background), et nous ne voyons pas où Sundiata se situe.
Sundiata disposera d’une très modeste armée mais beaucoup plus spécialisée.

Sundiata recrutera-t’elle ses employés massivement parmi le personnel des autres corporations ou disposera-t’elle d’autres circuits de recrutement (par l’entremise d’un programme de dépistage des élites par le Cartel ou un programme eugéniste dans une installation secrète de la ceinture d’astéroïdes, etc.) ? dans la decsription de Sundiata, on évoque l’arrivée de nouveaux étudiants mais pas leur origine (à l’instar de ce qui se faisait avec les novices de la Confrérie).
Elle recrutera plus qu’elle n’élèvera ses employés.

Sundiata disposera-t’elle d’un domaine en propre ou de seulement quelques bases ? Cybertronic était tout d’abord décrite sans domaine spécifique à l’execption de quelques bases fortifiées mais plus tard avec une réelle main mise que les amas troyens et quelques astéroïdes d’importance dans la ceinture.
Sundiata aura son siège sur Mars mais disposera de bases un peu partout, à l’instar de Cybertronic.

Quelles seront les relations diplomatiques entretenues avec les autres mégacorporations ? Cybertronic était surtout opposée à Imperial et la Confrérie et entretenait des relations normales avec Capitol, Bauhaus et Mishima.
Tout le monde fera des affaires avec Sundiata en dépis d’une réticence largement partagée. Dans le cas de Bauhaus, cette réticence est plus de la haine. Les deux corporations les plus proches de Sundiata resteront Capitol et Mishima. La Confrérie exècre Sundiata et le Cartel bénéficie de quelques arrangement spéciaux qui permet à Sundiata d’entretenir de bonnes relations. Bien sûr ce n’est qu’un résumé réducteur.

Est-ce que la Technologie Frontière (Bordertech) aura un statut différent dans son acceptation par le grand public ? Cybertronic avait une exclusivité technologique avec son XLR8 et une interdiction de la part de la Confrérie. La technologie de Sundiata sera-t’elle mieux acceptée, réservée seulement à une élite corporatiste ou seulement une exclusivité des employés de Sundiata ?
La nature de cette nouvelle technologie est un secret très bien gardé et tout le monde (à l’exception de la Confrérie) achète des produits issus de cette technologie. Mais si cette nature venait à être révélée au grand public, il y réfléchirait sûrement à deux fois avant de les consomer.

L’ambiguité qui existait entre la cybertechnologie et les Légions Obscures sera-t’elle prolongée avec la technologie frontière ou la technologie de Sundiata n’a aucune origine commune avec l’Obscurité ? On pense au cybernium découvert à partrir de l’autopsie de Légionnaires Morts-Vivants ou encore à la capacité surprenante d’un noyau de Cuirassier de s’interfacer avec les machines nécrotechnologiques.
Il n’y a pas de connection avérée entre cette technologie et la Symétrie Obscure.

Le duo Cuirassier/droïde de combat sera-t’il d’actualité dans le futur background sous une forme différente ou celui-ci va-t’il être remplacé par les applications de la Technologie Frontière ? Target Games avait remplacé la thématique IA en 1998 par celle du recyclage des tissus cérébraux de soldats tués. Plus de viande, moins de silicone.
Plus aucun robot ... du moins concernant Sundiata.

Est-ce que la Technologie Frontière désigne la parfaite intégration de la chair et du métal (cybertechnologie), de la pensée et de l’électronique (les machines pensantes), ou juste un alliage spécial qui protège l’électronique de l’influence de la Symétrie Obscure (microélectronique) ou une nouvelle branche technologique ?
Désolé de ne pouvoir répondre à cette question avant la sortie du livre de base.

Le Docteur Diana sera-t’elle toujours clonée dans la nouvelle édition ?
Certains personnages issus des rangs de Cybertronic seront toujours en activité dans la nouvelle édition. Mais nous n’avons pas prévu de scénarios à la Ben Kenobi.

Sundiata entretiendra-t’elle un lien privilégié avec la technologie des anciens (terraformation, machines pensantes, et autres) ? Cybertronic était le meilleur candidat avec le Cartel pour étudier les anciens artefacts dans le background classique et peut être les mieux à même de considérer sérieusement la terroformation de la Terre ce qui ajouterait une dimension supplémentaire à au background de Dark Eden.
Seul le Cartel sera habilité à étudier la technologie des anciens. Mais je suis sûr que cela ne rebutera pas Sundiata de jouer avec quelques artefacts.

Dans le background "classique", le Cratel était dépeint comme une sorte de future ONU avec les délégations corporatistes qui contrôlent l'organisation, dans le nouveau background, le cartel est dépeint comme plus indépendant. Est-ce que les délégations ont disparu ? Ou leur rôle a été minimisé ?
Les délégués des mégacorporations vont perdre beaucoup de leurs prérogatives et ne vont être rien de plus que des diplomates. Le Cartel de la nouvelle édition agira comme une ONU indépendante avec des moyens propres. Elle aura des objectifs et opérations qui ne suivent pas les intérêts des mégacorporations ou de la Confrérie.

La structure de l'organisation prévaudra-t-elle dans le nouveau background ? (Haut Conseil, Conseil de sécurité, etc) ou de nouvelle branches ont été crées pour le transport interplanétaire et la régulation bancaire ?
Nous avons totalement restructuré l'organisation avec de nouvelles branches.

Dans l'ancien background, les compagnies indépendantes étaient représentées par un conseil mais sans réels pouvoirs (ou seulement pour leur imposer de nouvelles règles), est-ce que cette situation a évolué depuis ? Est-ce que les compagnies indépendantes ont plus d'influence dans le nouveau background ?
Les compagnies indépendantes sont désormais sous la protection du Cartel. Techniquement, elles sont enregistrées en tant que filiales du Cartel. Ce statut leur confère plus de droits que dans les éditions précédentes. Toutefois, le Cartel est complexe et a des procédures lentes ... il ne peut être partout à la fois.

Dans l'ancien background, l'influence du Cartel était souvent mise à mal par les manigances corporatistes avec le résultat que nous ne savions plus si une opération secrète était menée par le Cartel ou d'une délégation particulière (se servant du mandat du Cartel comme couverture). Est-ce que cette ambiguité disparaît dans le nouveau background ou prévaut toujours ?
Les actions Cartel ne sont plus guidées par les intérêts des corporations aussi les opérations du Cartel sont décidés par le Cartel de lui-même.

Dans la description des conflits idéologiques, il existe une sérieuse différence entre les visions du Cartel et de la Confrérie ? Dans la nouvelle édition, cela conduit-il à de réels conflits militaires ou seulement une attitude de défiance (pas de partage des informations ou des opérations qui mettent à mal les intérêts politique du rival) ?
Cette différence n'a pas encore déboucher sur un conflit militaire. La Confrérie est en train de se remettre lentement de sa quasi annihilation après les Deuxièmes Guerres corporatistes et le conflit avec le Cartel va sûrement mener à une escalade. Donc qui sait sur quelle situation cela va déboucher ?

Dans les informations données sur Sundiata, il y avait certains éléments qui indiquaient que le Cartel conduit desrecherches sur des artefacts des anciens (pour une meilleure connaissance des racines de l'humanité) mais de quelles recherches parle-t'on ? Seulement des recherches archéologiques (pour un musée) ? Seulement de la recherche technologique (pour remettre la main sur la technologie des anciens) ? Seulement l'exploration de Dark Eden (avec une colonisation en arrière pensée) ? Nous ne savons pas quel est l'objectif derrière ces recherches, ou existe-t-il un projet secret dans le futur background ?
Le Cartel a bien un projet secret et tous els éléments que vous avez mentionnés en font partie.

Dans l'ancien background, un court chapitre "Derrière le voile" dépeint la corruption et la présence d'activités criminelles au sein du Cartel, est-ce que cette question sera plus développée dans la nouvelle édition ? Avec des exemples de ses officines incontrôlées ?
Dans toutes les grandes organisations, la corruption est présente. Le Cartel n'y fait pas exception. Mais nous ne la développerons pas plus loin que la criminalité au sein des mégacorporations et de la Confrérie. Pas dans le livre de base du moins.

Dans une courte nouvelle d'ambiance "La fin justifie les moyens" , on dépeint l'existence de guerrillas armées locales, est-ce que cet aspect politique sera repris dans le nouveau background et développé ? Ou le conflit idéologique sera cantonné uniquement aux corporations ? Est-ce que des questions non-corporatistes seront développées comme les réfugiés, les urgences humanitaires en frontière des zones de guerre ?
Avec l'émergence du Cartel en tant que puissance de premier plan, il y aura beaucoup plus de problèmes de nature politique avec les autres puissances. Les questions humanitaires ne constitueront pas vraiement une priorité pour la Cartel ou les mégacorporations vu l'abscence d'intérêts économiques. Ce sera plus un problème pour la Confrérie et des organisations indépendantes.

Sur l'aspect militaire, le Cartel était dépeint seulement en tant que fournisseurs de Commandos de la Mort mais qu'en est-il du nouveau background ? Est-ce que les Commandos de la Morts existent toujours ? Le Cartel dispose-t-il d'autres forces avec d'autres mandats (comme de s'opposer aux corporations) ? Ou son seul vrai pouvoir sera de nature politique (avec la menace de blocus du transport spatial et des transactions bancaires) ?
Les Commandos de la Mort sont toujours d'actualité et ont à peu près la même fonction qu'avant. Le Cartel peut aussi demander un soutien militaire des mégacorporations à la manière de l'ONU.

Du point de vue de la technologie des anciens, quel sera le niveau technologique du Cartel ? Se limitera-t-il seulement aux vaisseaux interplanétaires et quelques artefacts importants ou des gadgets de haute technologie seront mis à disposition des agents du Cartel ?
Les Commandos de la Mort auront accès à certains armement des anciens (les fusils plasma). Sinon, le Cartel reste très sage concernant l'usage d'appareils issus de la technologie des anciens.

Dans la courte description de l’organisation, on parle de la refondation de la Confrérie, cela veut-il dire que la Confrérie a perdu une importante partie de son pouvoir temporel avec les Deuxièmes Guerres corporatistes ou avec la disparition temporaire des Légions Obscures ? Où n’est-ce qu’une figure de style utilisée par le Cardinal Fuego II ?
Oui, la Confrérie a beaucoup perdu de son influence politique et militaire suite aux événements des Deuxièmes Guerres corporatistes.

Dans l’ancien background, la Confrérie était présentée comme une entité monolithique avec une seule ligne politique (quelques frères étant plus brutaux que d’autres mais les objectifs restaient les mêmes), la Confrérie sera-t’elle décrite dans la nouvelle édition en tant qu’organisation abritant plusieurs obédiences ? Les Personnages Joueurs étaient confinés à la lutte contre les Légions Obscures et l’hérésie mais il n’y avait aucun complot politique interne à la Confrérie.
Bien que la Confrérie, dans sa globalité, sera une entité avec des objectifs majeurs partagés par tous les initiés, elle comportera ce qui ressemblera à plusieurs factions avec des traits spécifiques.

Est-ce que l’”Hérésie Néronienne” ou d’autres cas de corruptions à la tête de la Confrérie seront décrits dans le nouveau background ? Les précédentes éditions les mentionnaient mais sans donner un indice sur leur nature ou leurs conséquences (comme des purges sans confirmation d’hérésie). Cela rendrait cette organisation plus intéressante pour les Personnages Joueurs qui chercheraient d’autres scenarii que de traquer les Hérétiques.
Rien de tel. Mais les règles laisseront cette possibilité.

La Confrérie disposera-t-elle d’une option réelle pour le jeu de rôle civil ou de la vie de tous les jours ? Dans l’ancien background, il était suggéré que les Personnages Joueurs qui étaient incapables de manipuler les Mystères devenaient des Observateurs ou Missionnaires mais le background de la Confrérie ne développait pas réellement cette possibilité pour ce genre de Personnages Joueurs.
La Confrérie de la nouvelle édition sera décrite comme une organisation beaucoup plus dynamique, fournissant de réelles possibilités pour les différents styles et préférences de chacun en ce qui concerne le roleplay.

Le background politique contiendra-t-il un chapitre sur l’ingérence de la Confrérie parmi les bureaux de direction des corporations ? L’interraction délicate entre les symatisants de la Confrérie (et l’avantage que cela représente pour leur carrière) et les cadres supérieurs qui ne tolères aucune interférence extérieure dans leurs affaires. Ou encore l’inverse : les ingérences du pouvoir corporatiste parmi la gouvernance de la Confrérie.
L’influence des corporations parmi la Confrérie comme l'inverse seront traitées.

La Confrérie disposera-t-elle d’un chapitre décrivant son influence parmi les sociétés humaines. Dans les éditions précédentes elle se cantonnait seulement à des sermons télévisés et aux Inquisiteurs qui patroouillaient les rues, mais qu’en est-il des chapelles locales . L’organisation du quartier autour de la Mission et son travail quotidien pour combattre la corruption des masses et l’aide aux exclus (hôpitaux gratuits, système bancaire pour les pélerins, etc) ?
Cela fera partie de sa description.

Dans les précédentes éditions, la Confrérie avait les Archives de Pierre qui avaient la tâche officielle de protégés le passé de l’humanité et, officieusement, de le contrôler. Avec les efforts du Cartel de reconstituer le passé de l’humanité, est-ce que les Archives de Pierre appartiendront toujours à la Confrérie ? Ou ces archives concurrentes afficheront-elles des différences suspectes dans leur contenu ?
Dans la nouvelle édition, les archives du Cartel de la Pensée Humaine constitueront la principale source d’archives. Mais la Confrérie continuera à disposer de ses propres archives. Vous êtes libre de spéculer quant à leur contenus respectifs.

L’Apostasie - le fait qu’un Gardien des Mystères sombre dans l’hérésie - sera-t-elle pleinement exploitée dans la nouvelle édition ? L’ancien background se concentrait sur leur traque mais ne décrivait jamais les dommages que les Apostats pouvaient générer au sein de la Confrérie.
Aucun commentaire.

L’Inquisition sera-t-elle plus développée dans le nouveau background ? Dans les précédentes éditions, le Deuxième Directorat était décrit qu’avec les différentes classes d’Inquisiteurs et les protocoles du Livre de la Loi. Mais qu’en est-il sur les différents mondes ? Dans l’ancien background, la Confrérie bénéficiait de quelques développement intéressants avec la maison noble Saglieli et les ordres Templiers.
Le Deuxième Directorat sera plus largement décrit que dans les précédentes éditions. De nouveaux facteurs détermineront les nature des Inquisiteurs tels que les nouvelles factions au sein de la Confrérie.

Comment le Confrérie utilisera-t-elle la technologie dans le nouveau univers ? Dans l’ancien background, la Cellule des Artefacts fournissaient d’intéressants gadgets technologiques comme le Stabilisateur de pouvoir (et je ne parle pas de l’armure Crucifier à quatre bras). Mais dans le nouveau background, quel sera la forme des artefacts utilisés par la Confrérie, si elle en utilise toujours ? Est-ce que l’épée Flamboyante existera toujours ?
La Confrérie disposera d’équipements pour certaines tâches spéciales, mais il s’agira pour la plupart d’armements “adaptés”. L’organisation utilisera pour une bonne part de l’équipement obtenu auprès des mégacorporations, tout en utilisant des artefacts dans le même temps. Il n’y a actuellement aucun plan pour implémenter les anciens artefacts tueurs-de-dragons puisque nous voulons nous assurer que de tels équipements correspondront à notre vision que nous nous faisons de la Confrérie et du jeu.

Les anciens régiments de l’Inquisition existeront-ils dans la nouvelle édition (Mortifieurs, Valkiryes, Arch Primats, etc) ? Ou le Deuxième Directorat sera-t’il restructuré ?
Ces différents régiments ainsi que les autres ne seront pas repris dans le livre de base.

Dans la courte description, le Cardinal parle de la Conscription corporatiste ? Est-ce que cela recouvre un soutien militaire des corporations (à la manière du Cartel) ou à l’enrolement des troupes corporatistes sous la bannière de la Confrérie (volontaire ou non) ?
Les deux. En tant qu’organisation militaire, la Confrérie négociera des alliances avec les mégacorporations et enrôlera tout homme disponible qui se portera volontaire et sera capable de contribuer à sa cause.

Est-ce que le métaplot des “Trois Frères” à la tête de la Confrérie sera repris dans le nouveau background ? Modifié ou supprimé ?
Comme dans les éditions précédentes de Mutant Chronicles, il ne sera fait aucune mention d’un tel métaplot dans le livre de base. Cela dit, les fans de l’édition classique auront toujours l’option de lire entre les lignes pour le rajouter.

Le Livre de la Loi sera-t-il un ouvrage avec un accès restreint à certains membres de la Confrérie ou, au contraire, sera largement diffusé et lu par les masses et les aumôniers des armées corporatistes avec ses prières et les protocoles pour identifier les Hérétiques parmi leurs voisins ?
Le niveau d’accès aux secrets de la librairie du Codex dépendra du statut que vous aurez au sein de la Confrérie.

La Confrérie proposera-t’elle un dogme sur les origines de l’homme, qui étaient les anciens, ce que sont les Légions Obscures, la nature de la Lumière et finalement ce qu’il arrive à l’âme après la mort ? Dans les éditions précédentes il stipulé que même la mort ne pouvait sauver les âmes des Hérétiques.
Cette question sera traitée dans le livre de base.

Un chapitre décrira-t’il la vie sociale d’un membre de la Confrérie ? Devra-t’il prononcer des voeux ? Sera-t’il autorisé à fonder une famille ? Pourra-t’il prendre sa retraite ou près 25 ans de lutte contre l’Obscurité sera-t’’il trop marqué par la corruption pour l’envisager ?
Même réponse que précédemment. Cet aspect sera décrit dans la nouvelle organisation de la Confrérie.

Dans les éditions précédentes, les francs-tireurs pouvaient avoir accès au background de Criminel ou allez en prison. Malgré cette possibilité de background, nous n’avons jamais lu une description complète du monde interlope dans Mutant Chronicles que ce soit dans un cadre urbain ou dans les colonies. La nouvelle édition proposera-t-elle une véritable description sur ce sujet ? Ce qui est légal, semi-légal ou illégal ? Les différentes formes de criminalités dans une société d’après-guerre (pas seulement les mafias) comme les recel, les pots de vin, la fausse monnaie, le vol d’identité, le marché noir et les divers traffics.
En fait, c’est un sujet plutôt compliqué puisque rien n’est vraiment illégal dans Mutant Chronicles puisqu’il n’existe pas de loi commune. Toutes les mégacorporations ont leurs lois et forces de l’ordre mais elles ne s’appliquent que dans les zones qu’elles dominent. De plus ces lois peuvent ne s’appliquer qu’à une partie des employés d’une mégacorporation mais pas à une autre. Au sein de Bauhaus, un esclave est soumis à tout une liste d’obligations tandis que les nobles peuvent faire ce qu’ils veulent (aussi longtemps qu’ils le font au dépend de personnes au statut inférieur au leur). Les capitoliens peuvent aussi se permettre beaucoup de choses aussi longtemps qu’ils ont de l’argent. Les lois du Cartel ne servent qu’à réguler le commerce et la guerre. La Confrérie ne s’intéresse qu’à la question de la réligion. Tout ce qui se trouve en dehors de ces sphères d'influence est une énorme zone grise.

Toujours dans le monde interlope, est-ce que les joueurs (ou maître de jeu seulement) auront accès à des descriptions de professions criminelles spécifiques pour PJs ou PNJS ? (c’est à dire receleur sur le marché noir, informateurs, dealer, faussaire, courrier, usurier, bookmakeur, vendeur à la sauvette, chasseur de tête, agent, négociateur, escroc, homme de paille, gangster, tenancier d’une société de blanchiement, etc).
Voir réponse précédente. Tout le monde peut exercer une activité criminelle si les circonstances l’exigent.

Dans la description des francs-tireurs, la nouvelle édition introduit les compagnies affiliées (des entreprises qui ont un lien affirmé avec une mégacorporation). En termes de jeu, est-ce que ces compagnies sont tout de même considérées comme indépendantes (avec une gestion indépendante des affaires) ou un hybride de corporations (avec le même problème pour rassembler une équipe de joueurs comme on peut le connaître avec les mégacorporations) ? Ou c’est simplement pour fournir une profondeur à ces compagnies?
Les comagnies affiliées seront plus grosses que les indépendantes et possèderont leurs propres institutions, économie et sécurité.

Les compagnies indépendantes existeront-elles dans la nouvelle édition ? Si oui, seront-elles traitées de la même façon que les compagnies affiliées (avec une description de leurs activités même succinte) ? Et auront nous une explication sur la différence de prérogatives auxquelles seront soumis les PJs en dehors de la sphère mégacorporatiste ? (immunité corporatiste, maintient de l’ordre indépendant, les zones grises entre quartiers corporatistes et les machinations des corporations)
Nous décrirons les bénéfice set désavantages d’opérer en dehors de la sphère mégacorporatiste.

Dans la première édition, spécifiquement dans le Guide du Franc-Tireur, nous trouvrions un jeu centré autour du détective privé principalement. Est-ce que la nouvelle édition décrira les codes du travail de détective privé et comment mener ce genre de partie (ce que sont ses ressources légales, ces outils, les erreurs à ne pas commettre, les relations amour-haine entretenues avec les autorités) ? Y aura-t-il une decsription plus développée dans différents types de job donnés au détective privé comme l’infiltration, la livraison, l’enquête, la surveillance, la chasse à la prime, le déjouement de chantage ou racket, etc)
Nous ne nous concentrerons pas plus sur le détective privé que ne le faisait le Guide du Franc Tireur. Il y aura d’autres options dispopnibles pour un franc-tireur que celle de détective privé.

Le thème des médias sera-t-il traité dans la nouvelle édition ? En tant qu’élement de background et en tant que professions pour les PJs ou PNJs ? Les médias indépendants, les médias coproratistes, les censure de la Confrérie, les rivalités entre les différents groupes, la constitution d’un réseau d’informateurs, le reporter d’investigation, le paparazzo, la vedette, le chasseur d’ambulance, le propagandiste, le télévangéliste, etc)
Oui, les médias seront un peu plus traités sérieusement dans la nouvelle édition.

La thématique du mercenariat sera-t-elle abordée dans la nouvelle édition ? Les différences qu’il existera entre un soldat corporatiste et un franc-tireur ? L’existence de société de mercenaires et leur rôle dans l’univers de Mutant Chronicles ? L’ABC des différentes opérations militaires : ouvertes, niable, couverte et clandestine. Les différents types de missions : récupération d’hôtages, extractions, projection de force, acquisition ou récupération de matériels, assassinats, sabotage et démolitions, reconnaissance, prise de contrôle d’installations, protections de personnels, actions de police, etc.
Pas dans le livre de base mais les prochains suppléments s’intéresseront à cette thématique.

Retrouverons-nous les agents anti-Légions dans cette nouvelle édition ou ne deviendra-t-elle qu’une exclusivité de la Confrérie ? La deuxième édition introduisait l’Archétype franc-tireur de Nettoyeur avec quelques idées intéressantes mais on ne savait pas trop établir le curseur des relations qu’il pouvait s’établir entre ce genre de personnage et les réprésentants de la Confrérie (un peu comme le détective privé et les forces de police). Si c’est le cas, aurons-nous une description plus fine de son travail (les choses à faire ou à ne pas faire) ?
Cette spécialité n’existera pas dans le livre de base du fait qu’il n’existera pas de règles spécifiques pour une telle profession. Basiquement n’importe quel personnage - que ce soit un soldat, un avocat ou une nourrice - peut être amené à lutter contre les Légions. C’est plus une question de force mentale qu’un choix de carrière. Dans tous les cas, la Confrérie n’aime pas les amateurs qui viennent mettre le nez dans ses affaires.

La thématique des gangs et groupes sera-t-elle décrite dans la nouvelle édition ? La descriptions des plus célèbres et représentatifs de l’univers de Mutant Chronicles ? L’ABC sur les différents types de groupes : anarchistes, criminels, punks, exclus, milices, mutants, etc. Et aurons-nous une description de leur dynamique de manière à les mettre en scène durant une campagne (activités illégales, territoires, ressources, rites d’initiations, objectifs politiques s’ils existent, conflits avec les autorités locales, etc). Existera-t-il des gangs “affiliés” (des gangs propres à une mégacorporation et pas à d’autres) ?
Il n’y aura qu’un seul groupe qui bénéficiera d’un traitement sérieux dans le livre de base mais c’est une bonne idée pour de futurs suppléments.

Est-ce que la société de Mutant Chronicles sera dépeinte comme individualiste ou avec un système-D entre voisins ? Je pense à une société d’après-guerre où les services en nature entre les individus peuvent être plus utiles que l’échange d’argent (je ne sais pas si M. Dupond aura accès aux services bancaires). Et puis ce serait une belle opportunité pour des personnages francs-tireurs qui essaient de survivre (en dehors du schéma habituel de l’employeur richissime). L’accès au marché noir peut représenter une belle récompense pour eux.
L’argent restera important mais l’échange de services en nature constituera une partie non négligeable de l’économie parmi les classes les plus défavorisées.

Note de Cold Clinch & Luna City Tycoon : Qu'est-ce que le quidam moyen sait à propos de la Symétrie, les Mystères ou des Légions Obscures ? Que pense-t-il de ce qu'il sait ? Comment cela l'affecte ? Comment cela affecte la politique, la culture et la vie de tous les jours ? Dans la nouvelle édition de Mutant Chronicles, COG Games s'est intéressé à ces questions. Nous étions également décidé à remarier les différentes sources d'inspirations de Mutant Chronicles - l'horreur métaphysique du jeu de rôle Kult avec l'univers dystopique et torturé de Mutant (et de l'édition R.Y.M.D.) Notre vision est un Mutant Chronicles plus sombre et plus destabilisant avec une plus grande palette d'opportunités en terme de jeu.

Dans la communication du site officiel, pourquoi la "Symétrie Obscure" est devenue la simple Symétrie ? Est-ce que c'est pour en finir avec le background manichéen (la Lumière contre l'Obscurité) ? Un changement plus complet de la nature de la Symétrie (une essence purement maléfique à un phénomène plus "naturel") ? Ou un changement complet de background dans le même style que celui sur lequel est basé le le JdR Kult (la réalité est un mensonge, la vérité à travers l-illusion, et ) ?
Sans en dire trop, peut-être une combinaison de tout ça. Pour faire simple, nous avons supprimé la notion d'Obscurité pour compliquer la relation qu'il existe entre l'humanité et la Symétrie. Cela se reflètera dans le fait que la Confrérie se fondera essentiellement sur une foi qui célèbre et encourage les diverses manifestations de la Lumière plutôt que d'incarner une organisation militaire à caractère politique qui combat l'Obscurité, même si ce dernier aspect sera largement décrit. En opposition à la Lumière, le terme de Symétrie nous semble plus ambigu.

Dans l'ancien background, la Symétrie était dépeinte par la Confrérie de deux façons : soit en tant que force extérieure libérée par la cupidité des marchands sur Néron (pour propagande isolationiste) ou en tant que que corruption existant depuis longtemps dans l'histoire de l'humanité (la propagande de l'ennemi intérieur). Est-ce que cette nouvelle édition développera l'une de ses deux hypothèses (exclusives par nature) ou laissera le lecteur décider avec un background intermédiaire (un phénomène extérieur qui puise dans les cauchemars de l'humanité pour prendre forme) ? Si ce n'est pas le cas, sur quelle hypothèse la nouvelle édition est basée ?
La nature, l'origine et l'existence de la Symétrie sera largement débattue et remise en question par la Confrérie, à l'instar du Cartel et des mégacorporations - spécialement Sundiata. Les différentes sectes joueront également une part importante dans la définition de la Symétrie.

Dans la thématique "Entre les lignes", j'ai la furieuse sensation que nous parlions du background tarabiscoté du JdR Kult (où l'histoire officielle est un paquet de mensonges et les motivations réelles de chaque factions ne sont pas ce qu'elles semblent être). Est-ce que la nouvelle édition présentera un point de vue complètement différent (bien évidemment qualifié d'hérésie par les officiels) ? Et est-ce que cette réinterprétation du background aura un impact réel sur de futures campagnes (et non pas rester de simples encarts "Le saviez-vous ?")
Voir réponse précédente. Qui est considéré comme un Hérétique et qui ne l'est pas sera une question de politique. On pourra rapprochez les différentes sectes au mouvements occultistes du début du XXème siècle, explorant des questions et de sréponses qui ont été interdites depuis des centaines d'années.

Dans le thème de l'horreur psychologique, est-ce que la Symétrie pourra se nourrir ou se manifester par un grave traumatisme vécu par les PJs eux-mêmes (comme une mutation physique, une projection physique de sa terreur ou l'affaiblissement des barrières dimensionnelles à cet endroit) ? Où la Symétrie ne se manifeste-t-elle que par les agents des Légions Obscures ?
Il y aura de nombreuses circonstances différentes qui pourront expliquer la présence de la Symétrie et des Légions Obscures. Le folklore, les ouvrages hérétiques, les dogmes de la Confrérie, la superstition, la science et la simple culture ordinaire donneront des indices. L'horreur psychologique se fonde sur l'inconnu, aussi nous ne donnerons aucun détail, du moins pas ici.

Est-ce que la Symétrie affecte la réalité d'une façon plus subtile que les Dons Obscurs ou l'influence d'une Citadelle ? Par exemple avec des perturbations dans la vie des PJs sans que d'autres personnes extérieures ne s'en aperçoive (disparition de connaissances, différences historiques, collègues de travail qui ne les reconnaissent plus, etc) ? Evidemment je ne parle pas de la corruption des appareils électroniques (mais cela peut être lié).
Le Cartel n'acceptera pas la définition de la Symétrie telle qu'elle est formulée par la Confrérie mais reconnaîtra officiellement l'existence de phénomènes erratiques allant de simples coupures électriques, troubles mentaux aux cancers, tout comme l'erradication de toute vie d'un sous-continent entier. Pour allez un peu plus loin, la présence de la Symétrie sera si subtile et sera si entrmêlée avec le tissu de notre univers que la vie de tous les jours sera organisé autour de ce phénomène. La compréhension et l'exploration de ces nuances sera un élément clé du jeu.

Concernant la corruption d'appareils électroniques, est-ce que cela se fait automatiquement à l'avantage de la Symétrie (tel une conscience maléfique) ou n'est qu'un phénomène aléatoire qui peut jouer de temps en temps des tours à la Symétrie (tel une entropie "neutre" avec laquelle les Légions Obscures doivent composer) ?
La réponse dépend moins de savoir si la Symétrie est une entité consciente ou non que de la présence de certains critères qui pourraient le laisser penser.

Dans l'ancien background, il était mentionné rapidement l'existence d'Hérétiques renégats. Qu'en sera-t-il dans la nouvelle édition ? Pourra-t-il exister des Hérétiques ou utilisateurs de la Symétrie sans pour autant faire allégeance aux Légions Obscures ? Vous savez ce que je veux dire par là par rapport à Kult.
Généralement, nous tendons à obtenir une image plus complexe de l'univers de Mutant Chronicles. Les memebres des sectes ferons tout ce qui en leur pouvoir pour comprendre la Symétrie. Certaines âmes désespérées vénèreront une créature des Légions Obscures ou une mutation extraordinaire qu'ils viendraient à croiser. D'autres inventeront des dieux de leur propre cru, ou se mettront en quête de la recherche de leur âme. La nature des Apôtres aura bien sûr une grande influence sur ces différentes cultures. De futurs suppléments viseront à explorer les territoires autour des Apôtres.

Dans l'ancien background, il existait une petite incohérence avec la Chute du Cardinal durant la Croisade Vénusienne. Je ne sais pas si cet élément de storyline a été repris mais le problème était la destruction supposée d'Algeroth (devenant plus tard un simple banissement dans le background de Warzone). Est-ce que cet évènement sera clarrifié dans la nouvelle édition ainsi que la relation réelle qui existait entre le Premier Cardinal et la Symétrie (si l'on considère l'histoire officielle comme largement lissée) ?
Nous allons corriger toutes les incohérences apparues dans les précédentes éditions.

Est-ce que la Terre - pardon Dark Eden - ne sera qu'une zone de guerre parmi d'autres pour les Légions Obscures ou ce lieu sera vraiment spécial concernant les projets d'Ilian ou les véritables origines de la Symétrie ? Est-ce que Dark Eden constituera un véritable carrefour dans la guerre opposant la Confrérie aux Légions Obscures ?
Dark Eden sera plus qu'une simple zone de guerre et sera aussi importante pour les Légions Obscures que pour l'humanité.

Dans la seconde édition, le background de Luna brossait quelques paragraphes sur des chapelles, asiles de fous, clubs de nuit tenus par les Légions Obscures. Dans la nouvelle édition, est-ce que ce genre de lieux seront plus nombreux et plus développés ? Même question avec les cités perdues, les colonies reculées, etc.
Pas avec un chapitre en propre. Par contre les différents textes contiendront plus d'iédes et inspirations sur de tels endroits.

Dans les anciennes éditions, tous les Apôtres avaient leur bestiaire qui pouvaient participer à la guerre. Dans la communication du site, il semble qu'Algeroth et Demnogonis disposent des seuls contingents de combattants. Cela veut-il dire queles bestiaires de Semaï et Muawijhe sont seulement destinés à un background civil . Verrons-nous certaines créatures de Kult faire leur apparition dans la thématique horreur psychologique (comme les Psylosites, Aspecti, Aétats, Amentoraz, etc) ? Est-ce que les bestaires du Mutant Chronicles classique seront repris ?
Les serviteurs et monstres des Légions Obscures vont connaître de gros bouleversement pour réorientation moins guerrière. Les changements effectués au niveau de sthématqiues des Apôtres auront également un impact important.

Dans les précédentes éditions, les Apôtres étaient décrits avec des corps physiques (des sortes d'avatars génats ridicules) mais dansle JdR Kult, les Anges de la Mort pouvaient utiliser des Incarnations (des PNJs très hauts placés qui pouvaient être tués sans pour autant blesser la puissance qui les contrôlaient). Est-ce que la nouvelle édition exploitera cette intéressante possibilité où les PJs pourront se confronter directement avec les Apôtres mais sans la réelle possibilité de blesser ces puissantes entités ? Ou est-ce que les Apôtres ne seront que des entités spirituelles qui ne font que tirer les ficelles dans la guerre contre l'humanité ? Ou leur esprit est lié à certaines Citadelles puissantes sur Néron ?
La signification et l'exacte nature des Apôtres sera laissé plus ou moins à la discrétion du maître de jeu.

Est-ce que les Sectes ou Loges seront plus développées dans le nouveau background ? Un adversaire avec un pouvoir politique ou installé dans une institution officielle étant plus difficiles à éliminer que le simple Hérétique solitaire caché dans les fondations de Luna.
Oui. Les sectes seront plus nombreuses et seront accompagnées d'exemples pour exprimer leur diversité.

Est-ce que d'autres dimensions seront décrites dans le chapitre sur les Apôtres ? Comme les Limbes, Metropolis, Inferno, Gaïa ou autre monde du même genre ? Ou à l'instar de l'ancien background, l'action de Mutant Chronicles se cantonera uniquement au système solaire ?
Aucun commentaire.

Est-ce que les thématiques des Anges de la Mort seront reprises dans la nouvelle édition (sous une forme ou sous une autre) ? J'ai cru reconnaître Nahemoth dans la courte description de Semaï mais est-ce que les autres seront exploités (avec des thèmes plus adultes) ?
Non. Mutant Chronicles est un univers indépendant et les Apôtres resteront l'antithèse de la Confrérie. Par contre des similarités avec le background de Kult existeront.

Plus spécifiquement, est-ce que la sexualité pervertie sera traitée dans la nouvelle édition ? Je sais que Mutant R.Y.M.D. avait le Prétorien Mohdes, Kult avait l'Ange de la Mort Gamaliel et un chapitre dédié aux Passions mais cette thèmatique n'était pas compatible avec le ton du background classique. Est-ce que ce thème fera son retour ?
Cela dépendra de qui sera autour de la table de jeu. Ce ne sera pas explicitement indiqué mais cela restera une possibilité.

Est-ce que les Razides auront un rôle plus important dans la nouvelle édition ? Dans l'ancien background, ils n'étaient que des monstre fournissant un tir de soutien mais, dans le background de Kult, ils étaient les seigneurs de guerre sur Néron - pardon Inferno - avec les Népharites seulement responsables des Purgatoires. Verrons-nous une évolution de la hiérarchie des Légions Obscures et/ou de leurs responsabilités ?
Non mais je profite de cette question intéressante pour donner mes reflexions personnelles sur les similarités et différences qui existent entre Kult et Mutant Chronicles. Kult décrit comment Inferno a été désertée par ces habitants (Razides inclus) pour venir dans notre monde tenter leur chance. Les Népharites restant dans leurs purgatoires entre les deux mondes. A l'inverse, l'univers de Mutant Chronicles décrit une lutte entre puissances dans le futur sombre de notre système solaire. Dans la mytholgie de Mutant Chronicles, les Népharites restent les principaux généraux des Apôtres. Les Razides, par contre, sont décrits comme des êtres plus simples et brutaux que leurs équivalents dans Kult.

Est-ce que la Symétrie affectera la psyché des PJs ? Je veux dire des troubles mentaux et non seulement le procesus habituel de corruption ? Un PNJ avec un comportement étrange sera plus intéressant que s'il était simplement corrompu (dans le supplément Confrérie en français, nous avions un scénario à la Apocalypse Now avec un Inquisiteur à la psyché brisée).
Nous sommes en train de travailler sur cette question en termes de mécanique de jeu.

Est-ce que les champs de batailles des Légions Obscures seront plus développées dans la nouvelle édition ? Le supplément Algeroth décrivait un bestiaire et les parties d'une Citadelle mais pas spécifiquement les zones de guerre et autres lieux horrifiques (à l'instar du supplément Métropolis qui se concentrait plus sur des situations que sur les créatures).
Vous pouvez vous attendre à un compromis entre ces deux extrémités.

Retour au Coral Beach Center